Ajoutez un brin de musicalité à l’histoire du soir…

La lecture de l’histoire du soir… quelle belle façon unique de passer un moment agréable et calme avec son enfant au moment de le mettre au lit ! Avant qu’il ne tombe dans les bras de Morphée, pourquoi ne pas jumeler la lecture avec certains éléments musicaux et ainsi, stimuler son développement cognitif ?

Lorsque vous racontez une histoire à votre enfant, vous pouvez le familiariser à des concepts sonores, tels que la hauteur des sons. En effet, si vous utilisez une voix aiguë pour faire parler un oiseau et une voix grave pour représenter un grand-papa, votre enfant éveillera spontanément sa perception auditive. Si vous parlez doucement lorsqu’un espion ne veut pas se faire remarquer ou que vous parlez plus fort quand un magicien s’exclame, votre enfant réalisera que l’intensité de votre voix offre différentes nuances sonores !

Il arrive parfois qu’un enfant redemande une même histoire plusieurs soirs de suite. Transformez ce moment en activité éducative. Par exemple, choisissez une phrase de l’histoire que votre enfant trouve particulièrement amusante. Au lieu de lire cette phrase, demandez à votre enfant de la dire au bon moment dans l’histoire en variant la hauteur ou l’intensité de sa voix. Plusieurs recherches menées par l’équipe de Nina Kraus à l’Université Northwestern ont révélé que le développement des habiletés langagières et musicales est étroitement lié. Lire et s’amuser à distinguer les sons serait une excellente façon d’initier les enfants des éléments musicaux simples tout en favorisant leur développement langagier. Bonne lecture !

Kraus, N., & Chandrasekaran, B. (2010). Music training for the development of auditory skills. Nature reviews neuroscience, 11(8), 599.

Écrivez-nous