Cuisiner en musique ou faire de la musique en cuisinant ?

C’est dimanche, on prépare les repas de la semaine ! Cette planification hebdomadaire est adoptée par de nombreuses familles en quête d’un quotidien plus calme et serein. Bien évidemment, les enfants aiment aider leurs parents en cuisine. Pourquoi ne pas profiter de ce moment où l’on se retrouve tous autour de l’ilot pour explorer les différentes sonorités que l’on peut créer en en préparant les repas ?

En musique, le timbre est le paramètre qui nous permet de différencier les sons entre eux. C’est grâce à lui qu’on reconnait la voix d’une personne au téléphone ou une trompette dans un orchestre. À propos d’orchestre, vous pouvez facilement en créer un à la maison. En effet, la panoplie d’ustensiles, de contenants, d’accessoires, de casseroles, présents dans vos tiroirs et vos armoires est un trésor sonore. Encouragez votre enfant à frapper sur vos chaudrons ou des bols de différentes grandeurs avec des ustensiles faits de divers matériaux (plastique, métal, bois, silicone). Par cette simple activité éducative, la discrimination auditive sera fortement aiguisée. En effet, en 2004, Dawn Lowther de l’université de Cambridge a démontré qu’entre l’âge de trois à huit ans, la perception du timbre s’affine et qu’elle est modelée en fonction de l’exposition des enfants aux différentes sonorités qui les entourent. Faire de la musique avec les outils de cuisine devient donc une expérience enrichissante pour développer l’oreille et participe à la croissance de votre enfant. Quelle belle façon d’ajouter une pincée de musique à vos recettes !

Lowther, D. (2004). An investigation of young children’s timbral sensitivity. British Journal of Music Education, 21(1), 63‑80. https://doi.org/10.1017/S0265051703005527

Écrivez-nous